Qu’est-ce-qu’un Rebouteux ?

Le rebouteux remet un pied fouléLe rebouteux est un personnage bien connu dans les campagnes pour son habilité à remettre en place les nerfs froissés ou muscles enflammés, soigner les entorses, les foulures, les luxations voire certaines fractures.

Art, don et savoir à la fois, le reboutement s’appuie sur des données empiriques millénaires.

Rebouteux soignant un lumbago Le reboutement est une thérapie physique qui consiste à remettre en place les os, les articulations et les muscles.

Le reboutement est la forme la plus ancienne des thérapies manuelles, préventives, curatives et non-médicamenteuses. Transmises oralement, ces pratiques se développèrent au cours des siècles.

Les rebouteux peuvent soigner efficacement toutes sortes de maux.

Contrairement à ce que l’on pense habituellement, les rebouteux sont rarement adeptes du « Cracking », ils excellent dans leur abord profond des tissus mous (muscles, tendons, ligaments, nerfs).

Le reboutement est un ensemble de mobilisations et de massages musculaires et neuro-articulaires qui a pour résultat une oxygénation, un nettoyage, une remise en état des tissus du corps, il faut compter 1 à 3 séances en fonction de l’état du patient.

En cas d’atteintes irréversibles, des séances d’entretien peuvent contribuer à améliorer ou stabiliser la situation.

Le reboutement ne remplace pas la médecine, notamment la médecine d’urgence.

Le rebouteux n’est pas un médecin et ne se substitue pas à la médecine allopathique.

Il peut par contre la compléter et être utilisé en amont pour éviter l’installation d’atteintes rhumatismales.

Grâce à ces techniques, le reboutement permet de maintenir une condition physique optimale et d’améliorer les performances sportives.

J’utilise au cabinet les trois spécialités du reboutement qui permettent de résoudre jusqu’à 80 % des problèmes en 1 à 3 séances.

 

Les différentes techniques de reboutement

Blocages articulaires

Reboutement articulaire Cela permet de remettre les os à leur place avec certaines manipulations ancestrales, dite « techniques du renoueur et du rhabilleur ». Face à la fréquence du mal au dos, de sciatique, de torticolis, de séquelles d’entorses, de blocages de faux mouvements, de chutes ou d’accidents ou bien de douleurs inexpliquées le reboutement articulaire peut être d’un grand secours pour résoudre le ou les problèmes.

Exemples : os du crane, sinusite, vertèbres (cervicales, dorsales, lombaires), bassin, hanche, coccyx, côtes, épaule, avant bras, main et poignet, genoux pied.

Problèmes musculaires

Reboutement des tissus mous Le reboutement permet de remettre les nerfs, dénouer les muscles, déparasiter les ligaments, crocheter les tendons. Le résultat de ce travail entraine une libération, une oxygénation et un remise en état des tissus du corps pour retrouver votre mobilité.

Exemples : Lumbago, lombalgie, dorsalgie, torticolis, cervicalgie, déséquilibre du bassin, entorses, douleurs musculaires, claquages, tendinites, syndrome de Morton, fasciite plantaire, épine calcanéenne.

Problèmes viscéraux et problèmes d’ovaires

Reboutement viscéral Cela permet de purger, replacer, décoller, déspasmer tous les organes (foie, vésicules, estomac, etc) qui peuvent dans 40 % des cas entraîner des maux de toutes sortes tels que névralgies, maux de dos, etc

Exemples : colon, intestin, douleur de l’estomac, hernie hiatale, foie, reins, rate, viscères, vessie.

Problèmes d’ovaires

Exemples : ovaires douloureux, règles douloureuses, ovaire comprimé.

Problèmes de nerf

Exemples : sciatique, cruralgie, nerf pudendal, fausse sciatique.

Problèmes respiratoire et problèmes de Diaphragme

Exemples : blocage du médiastin.

Problèmes circulatoire

Exemples : jambes lourdes.

Migraines

Exemples : céphalée.

 

Les ventouses

Ce que traitent les ventouses

  • Les douleurs articulaires
  • Les douleurs musculaires
  • Les tendinites
  • Les entorses de la cheville
  • L’épine calcanéenne
  • Les crampes
  • Le coxarthrose
  • La polyarthrite
  • La lombalgie – Lombago
  • La sciatique et cruralgie
  • Les cervicalgies
  • La canal carpien
  • L’épicondylite – l’épitrochléite
  • La bronchite

Pratiques complémentaires

Les points « Knap »

Points "Knap"Travail sur les émergences nerveuses, avec un bâton de massage ou le pouce par ponçage sur les endroits douloureux.

Exemples : sciatique, douleur aux coup, dos, épaules, etc

Les commentaires sont clos.